Taormina André, Chef une étoile

Restaurant Ambroisie à Saint Didier de la Tour


Style: cuisine contemporaine et libre, dans laquelle la gourmandise apporte le point final.

Plat signature: pigeon, truffe et foie gras servis en croûte puis pomme de terre, crème de truffe et truffe râpée.

Discret et spontané un peu perfectionniste. Ma cuisine est soucieuse de préserver les saveurs de chaque produit que j’utilise et qui sert mon imagination.
Je reste fidèle à mes racines, du pays où j’ai grandi à l’ombre des marronniers de Collobrières auprès de mes grands-parents qui m’ont donné l’envie de cuisiner.
Naturellement, j’ai commencé à faire un stage près de mon village dans un palace à Saint Tropez, la Pinède (2 étoiles) où j’ai par la suite occupé mon premier emploi de commis de cuisine. Quelques temps plus tard, j’ai continué mon expérience professionnelle avec René Bérard à la Cardère D’Azur (une étoile), puis avec le roi de la truffe au restaurant Bruno à l’Orgue (une étoile), au Château de Taulane dans le haut Var et l’Abbaye de Celle (une étoile).
Je passe ensuite par le Café de Paris à Saint Tropez toujours pour le restaurant Bruno où j’ai pris mon premier poste de second de cuisine.
Je rencontre ensuite Angélique à Sanary-sur-Mer dans le restaurant familial où nous créons une cuisine à quatre mains.
Angélique qui m’a aidé lorsque j’ai décidé en 2004 de créer un restaurant à notre image «L’Ambroisie».
J’ai appris de mon expérience que cuisiner doit être juste avant d’être bon, que le plaisir ne passe pas forcément par ce qui est rare et cher. Surtout que si nous sommes confiants dans notre cuisine, il n’est pas nécessaire d’ajouter des choses inutiles et d’apprécier en expert c’est apprécier avec justesse.
Aujourd’hui treize ans plus tard, après un départ très compliqué j’ai été adopté par cette belle région du nord de l’Isère.
Présent dans tous les guides nationaux, membre des cuisiniers du Nord Isère, ayant remporté en 2009 le trophée de la Meilleure Etape; en 2013 le titre de Maître Restaurateur; en 2014 j’entre dans le cercle fermé de Maître Cuisiniers de France.
2019 sera l’année de ma première étoile et aujourd’hui je suis un cuisinier comblé mais je pense que le meilleur reste à venir !
«Ambrosia», inspirée du nectar qui buvait les dieux de l’Olympe et rendait immortels ceux qui en buvaient.